Inondations : comment se faire indemniser ?

Les dommages causés par les inondations sont couverts par les assurances multirisques habitation, à condition qu'elles soient reconnues comme catastrophe naturelle.

En attendant, les victimes doivent d'ores et déjà contacter leur assureur par téléphone, e-mail, ou encore en se connectant à l'application mobile ou au site internet de la compagnie. "Il ne faut pas attendre que l'arrêté de catastrophe naturelle soit pris pour contacter son assureur. Les victimes doivent agir immédiatement. Ce qui permettra d'ouvrir les dossiers, de commencer à les instruire et donc de gagner du temps", explique-t-on à la Fédération Française des Sociétés d'Assurance (FFSA). Il est indispensable de conserver les preuves de la situation (vidéos, photos, témoignages de voisins).

Comment est-on couvert ?
Les dommages causés par les inondations sont couverts par les contrats d'assurance multirisques habitation ou auto (ou multirisques entreprises pour les PME ou TPE), lorsque les intempéries sont reconnues comme catastrophe naturelle. Attention, concernant les voitures, les dégâts sont indemnisés seulement si le contrat comporte une garantie dommages. Celles assurées au tiers (pour la responsabilité civile) n'ouvrent donc droit à aucun remboursement.

Allongement des délais de déclaration
A compter de la publication de l'arrêté de catastrophe naturelle, les assurés qui n'auront pas déjà déclaré le sinistre auront encore dix jours pour le faire. "Les assureurs sont généralement assez souples avec les délais et n'hésitent pas à consentir des jours supplémentaires. Les propriétaires de résidence secondaire vivant à l'étranger font leur déclaration à partir du moment où ils prennent connaissance du sinistre", explique, Philippe Lequeux-Sauvage, correspondant du Centre de documentation et d'information de l'assurance (CDIA).

Les dégâts couverts
Les dommages causés par l'humidité ou la condensation, mais aussi les frais de pompage, de nettoyage et de désinfection des locaux sont garantis. Attention, toutefois, une franchise de 380 € pour les habitations, les voitures (motos), reste à la charge des assurés.

Les personnes dont la maison est en cours de construction n'ont pas à se tourner vers leur assureurs pour être indemnisés en cas de dégâts. Seul le constructeur ou l'entrepreneur étant responsable du chantier jusqu'à la remise des clés, c'est à lui de faire jouer son assurance.

Source : Figaro Immobilier

Inondations : comment se faire indemniser ?

Fil d'actualités

Devenez propriétaire
en toute sérénité

  • Des emplacements sélectionnés rigoureusement
  • Des matériaux de qualité et des prestations soignées
  • Des logements labellisés BBC
  • Le savoir-faire et la garantie de votre promoteur constructeur BPM Immobilier

Simulez votre
projet immobilier
Simulation de projet immobilier avec BPM Immobilier

Utilisez nos calculettes pour simuler le financement de votre projet d'achat immobilier :

allez plus loin avec
bpm invest

Des solutions pour préparer votre retraite, réduire vos impôts, vous constituer un patrimoine au travers de l'investissement locatif